Cotonou, le | ---
lundi 31 mai
Célébration de la fête des mères

Célébrée chaque dernier dimanche du mois de mai au Bénin, la fête des mères édition 2010 a enregistré des événements exceptionnels. Célestine Zanou crée son cadre de réflexion et de cadeaux aux femmes, l’Association ‘’Assiénon’’ décerne des trophées aux 8 meilleures mères de l’Année 2009, tandis que l’Eglise catholique Marie Auxiliatrice de Mènontin célèbre sa fête patronale associée à celles de la Trinité et des mères. En somme, une journée riche en couleurs.

Spéciale Fête des Mères 2010 : Une initiative inédite de Célestine ZANOU

Le groupe des Amis de Zanou (GAZ) a organisé samedi dernier, une spéciale fête des mères à l’intention des femmes du Bénin. La manifestation s’est déroulée dans le jardin du Novotel sous le thème : Mère, Jeunesse et Avenir du Bénin : Du lien social à l’engagement citoyen.

Le GAZ, sur initiative de sa marraine Célestine Zanou, a décidé d’offrir cette année, une fête exceptionnelle à toutes les mamans du Bénin. C’est la raison d’être de cette soirée festive qui a réuni samedi dernier, dans le jardin du Novotel, plusieurs femmes et associations de femmes autour de Célestine Zanou. Celle-ci, dans son allocution, a exprimé sa profonde reconnaissance aux femmes qui ont effectué le déplacement.

La présidente de la Dynamique du Changement a ensuite dressé le portrait de la mère dont elle a loué les nombreuses qualités. Selon elle, la mère est le recours fiable sur lequel on peut s’appuyer. Elle est le feu doux qui ceint le corps et l’esprit et qui les accompagne jusqu’à l’éclosion.

Ce fut également, pour la marraine de l’événement, l’occasion d’exhorter toutes les femmes du Bénin à un engagement citoyen, à une implication sociale en vue du développement effectif de notre nation. C’est dans cette logique qu’elle a souhaité que la fête des mères puisse dépasser le cadre d’un simple dialogue ‘’Mère et enfant’’ pour revêtir une dimension républicaine.

A cet effet, la femme lettrée ou pas, mère ou non doit commencer à s’intéresser la jeunesse, à s’investir pour l’avenir de leur progéniture. Pour Célestine Zanou, le monde repose sur l’épaule des femmes. De ce fait, le développement du Bénin dépend des béninoises. Elle les a donc expressément conviées à faire résolument face à cette responsabilité en posant des actes concrets pour la jeunesse.

Après son allocution, Célestine Zanou a discuté avec ses invités afin que les uns et les autres puissent apporter leur contribution et exposé leurs différentes préoccupations.

Cet échange enjoué a permis à l’assistance non seulement de s’instruire sur les origines de la fête des mères, mais aussi de faire des propositions concrètes pour que ladite fête soit adaptée aux réalités socio-culturelles du Bénin.

Ainsi, Célestine Zanou a confié que la présente manifestation sera étendue à toutes les localités du bénin pour les éditions futures. Le porte-parole des femmes à cette occasion, Denise HOUNGNINOU, a pour sa part, remercié les hommes présents à cette rencontre pour leur soutien. Dans le même ordre d’idée que la marraine des festivités, elle a énuméré les vertus et les mérites de la femme. Par ailleurs, elle a souhaité qu’un projet de loi soit conçu et envoyé au parlement pour définir une journée spéciale de la femme au Bénin.

La représentante du GAZ, Anichath DJIBRIL, quant à elle, a remercié les uns et les autres pour avoir répondu présent à cette rencontre. La soirée s’est achevée par une remise de cadeaux à la presse et aux mamans.

Lucrèce Dègla


ONG Dignité Féminine

La Presse au Bénin