Cotonou, le | ---
lundi 19 avril
Deutéronome chapitre 6, verset 10 à 25
L’Éternel, ton Dieu, te fera entrer dans le pays qu’il a juré à tes pères, à Abraham, à Isaac et à Jacob, de te donner. Tu posséderas de grandes et bonnes villes que tu n’as point bâties,

Des maisons qui sont pleins de toutes sortes de biens et que tu n’as point remplies, des citernes creusées que tu n’as point creusées, des vignes et des oliviers que tu n’as point plantés.

Lorsque tu mangeras et te rassasieras, garde-toi d’oublier l’Éternel, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de servitude.

Tu craindras l’Éternel, ton Dieu, tu le serviras, et tu jureras par son nom. Vous n’irez point après d’autres dieux, d’entre les dieux des peuples qui sont autour de vous ;

Car l’Éternel, ton Dieu, est un Dieu jaloux au milieu de toi. La colère de l’Éternel, ton Dieu, s’enflammerait contre toi, et il t’exterminerait de dessus la terre.

Vous ne tentez point l’Éternel, votre Dieu, comme vous l’avez tenté à Massa.

Mais vous observerez les commandements de l’Éternel, votre Dieu, ses ordonnances et ses lois qu’il vous a prescrites.

Tu feras ce qui est droit et ce qui est bon aux yeux de l’Éternel, afin que tu sois heureux, et que tu entres en possession du bon pays que l’Éternel a juré à tes pères de te donner,

Après qu’il aura chassé tous tes ennemis devant toi, comme l’Éternel l’a dit.

Lorsque ton fils te demandera un jour : Que signifient ces préceptes, ces lois et ces ordonnances, que l’Éternel, notre Dieu, vous a prescrits ?

Tu diras à ton fils : Nous étions esclaves de Pharaon en Égypte, et l’Éternel nous a fait sortir de l’Égypte par sa main puissante.

L’Éternel a opéré, sous nos yeux, des miracles et des prodiges, grands et désastreux, contre l’Égypte, contre Pharaon et contre toute sa maison ; Et il nous a fait sortir de là pour nous amener dans le pays qu’il avait juré à nos pères de nous donner.

L’Éternel nous a commandé de mettre en pratique toutes ces lois et de craindre l’Éternel, notre Dieu, afin que nous fussions toujours heureux, et qu’il nous conservât la vie, comme il le fait aujourd’hui.

Nous aurons la justice en partage, si nous mettons soigneusement en pratique tous ces commandements devant l’Éternel, notre Dieu, comme il nous l’a ordonné.

Prions :

Fils et fille de Dieu, restez fidèles aux prescriptions du Seigneur Tout-puissant. Dieu a toujours joué sa partition. Il nous incombe de jouer la notre en respectant les commandements que l’Eternel des armées a instauré. C’est à ce prix et ce seul peul prix que nous aurons la paix et la sérénité en Dieu.

AMEN !


ONG Dignité Féminine

La Presse au Bénin